Livres

La 5ème Vague

5ème vague.jpg
http://www.laffont.fr

Chers lecteurs,

Il y a maintenant un an, j’ouvrais ce blog pour partager mes coups de cœurs littéraires et plus occasionnellement musicaux/cinématographiques.

Ayant terminé la lecture de « La face cachée de Margo » de John Green, je décidais d’écrire ma première chronique sur ce livre pour introduire la création des « Chroniques de Little Diary. »

Depuis, cette aventure m’a permis de faire de belles rencontres aussi bien virtuelles que réelles (n’est-ce pas Dee et Alexane 😉 ).

Pour fêter dignement ce premier « blog-anniversaire », je vous présente une chronique un peu particulière, puisqu’il s’agit d’une lecture commune, réalisée avec Nathalie du blog « Rêveuse éveillée. »

Le principe : chaque bloggeuse écrit un article sur un livre lu en commun, ce qui permet de croiser les impressions de chacune sur cette lecture.

Notre choix s’est porté sur « La 5ème vague » de Rick Yancey, qui a été adapté l’année dernière au cinéma, avec Chloë Grace Moretz dans le rôle principal.

Vous êtes prêts ? C’est parti !

« La 5ème vague » retrace le parcours atypique de Cassie Sullivan, jeune fille de 16 ans, originaire de l’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis.

Comme beaucoup d’adolescentes de son âge, elle n’aspire qu’à vivre les expériences que la vie lui offre : passer du temps avec ses amis, se faire inviter aux soirées les plus populaires, aller au lycée et…oser révéler ses sentiments à Ben Parish, la mascotte du bahut, accessoirement beau gosse et capitaine de l’équipe de football.

Sa vie aurait pu ainsi suivre tranquillement son cours si « les Autres », entités d’origine extra-terrestre n’avaient décidé d’élire domicile sur Terre et d’éradiquer l’espèce humaine par vagues successives.

La première, « extinction des feux » se traduit par une impulsion électromagnétique qui dérègle les appareils, la deuxième « déferlante » provoque un tremblement de terre, la troisième « pandémie » désigne la propagation d’un virus dérivé de la grippe aviaire.

La quatrième, intitulée « silence » se passe de toute description…

Pour atteindre leur objectif, « les Autres » ne manquent pas d’imagination et anticiper leurs attaques ne s’avère pas une mince affaire pour la poignée de survivants qu’il reste.

Dans ce chaos, Cassie et sa famille espèrent trouver un semblant de sécurité dans un camp de réfugiés, dirigé par l’armée américaine.

Ce que la jeune adolescente n’avait pas prévu, c’était la perspective d’être séparée de Sammy, son petit frère, emmené de force avec d’autres enfants à Camp Haven, base militaire située à Wright-Patterson.

Pour le retrouver, elle devra faire preuve de courage et d’ingéniosité, mais surtout à apprendre à distinguer le vrai visage de son ennemi, qui se cache sous une apparence trompeuse à bien des égards…

Dans sa course contre la montre, elle fera la connaissance d’Evan Walker, jeune fermier aussi affable que mystérieux…mais est-il vraiment fiable ou aurait-il intérêt à masquer ses intentions véritables ?

Et si dans cette lutte contre les envahisseurs, préserver les derniers fragments d’humanité qui sommeillent en chacun s’avérait finalement la mission la plus périlleuse ?

Le roman présente la particularité d’être écrit du point de vue de trois personnages : Cassie, Sammy et Ben/Zombie.

Je trouve ce choix de narration intéressant, car il permet au lecteur de visualiser l’histoire sous différents angles et de s’identifier à celui avec lequel il a le plus d’affinités.

J’ai également aimé le côté émotionnel dégagé par les protagonistes, qui sont de simples adolescents et pas des durs à cuire.

Happés malgré eux par des évènements qu’ils ne maîtrisent pas, ils se retrouvent contraints de survivre dans un monde où les sentiments humains peuvent se révéler comme une faiblesse et être exploités par l’adversaire.

De même que l’instinct de survie auquel chacun doit faire face et les choix drastiques, voire dramatiques, qu’il pourrait engendrer dans une situation d’urgence comme celle-là est assez bien décrit et développé par l’auteur.

En revanche, je trouve dommage que l’histoire en elle-même soit un peu plate et remplie de clichés qui rendent l’action prévisible par moments : une adolescente un peu nunuche au début, qui se fond dans la masse et des méchants extra-terrestres qui veulent juste conquérir la planète Terre et se débarrasser de ses habitants, tout cela me paraît un peu léger.

J’aurais souhaité que la trame générale soit plus approfondie…car ce qui donne toute sa dimension au livre, c’est le potentiel de ses personnages, qui heureusement sont plus élaborés que le récit !

Etant le premier tome d’une trilogie, (oui, encore une !), je lirais volontiers les autres volumes pour voir jusqu’où M. Yancey va mener Cassie et ses compagnons de fortune…

Mention spéciale : je souligne l’ambiance apocalyptique conférée au roman, davantage marquée dans l’adaptation cinématographique, qui n’est pas sans rappeler la série « The Walking Dead » (les zombies en moins ).

Bonne lecture à tous/toutes,

Little Diary

Chronique de Nathalie « Rêveuse éveillée » : http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2017/02/la-5e-vague-de-rick-yancey.html

Publicités

Une réflexion au sujet de « La 5ème Vague »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s